Accueil   Réflexions d'actu   Lu, vu, entendu   Côté Privé   Côté public   Tout savoir   Écrits 
     
A la une
 Qui est Bruno Mégret
 Son parcours politique
 Ses options de A à Z
 Son autobiographie
 Ses ouvrages
 Découvrez le site du MNR

  Contacter Bruno Mégret

Ceux qu'il aime
Un homme se définit aussi par ce et ceux qu'il aime. Passons en revue ce que vous aimez.

Bruno Mégret : Je commencerai par l'essentiel, les miens. Ma famille. Je suis un homme comblé, par ma femme et par mes enfants. Et ce, d'autant que j'ai découvert chez mon épouse des qualités que je ne lui connaissais pas avant de l'épouser. Notamment lors de son engagement à Vitrolles-en-Provence.
Elle s'est révélée aussi comme une mère attentionnée, qui aime que ses enfants soient entourés d'autres enfants. Les cousins, les cousines, les camarades de classe, défilent à la maison. De ce point de vue, notre foyer est toujours animé et les enfants y tiennent une grande place. On peut dire que c'est chaleureux, même si c'est parfois un peu bruyant.
Suite  >>  

Ce qu'il apprécie
On prétend que la politique à trop haute dose dessèche. Qu'en pensez-vous ?

Bruno Mégret : Il est vrai que la politique est une activité passionnante qui peut rapidement devenir accaparante. Pour ma part, même lors des périodes les plus intenses de mon engagement, j'ai toujours veillé à me ménager des plages de repos pour prendre du recul par rapport aux événements et me ressourcer parmi les miens, ma famille et mes amis. Ainsi, tous les étés, je m'astreins à "décrocher" pour faire autre chose, pour voyager et pour vivre au bord de la mer ou à la campagne. J'écris des livres politiques, je lis des romans, et non l'inverse (rire), et je pratique le travail manuel.
Suite  >>  

Ce qui l'intéresse
On vous prête une admiration exclusive pour Napoléon : y cherchez-vous des armes pour la politique d'aujourd'hui ? Qu'est-ce qui vous plaît en lui?

Bruno Mégret : D'abord le côté épique et prométhéen d'une entreprise où tout a paru possible. Et puis Napoléon est aussi l'homme d'État qui a su faire sortir la France de la Révolution sans la contraindre à choisir entre le chaos et la réaction. Il a su restaurer beaucoup des valeurs de la monarchie tout en conservant les meilleurs des principes de la république. Et c'est de ce type de synthèse que la France a aujourd'hui besoin. Pour échapper à la mort d'une crispation sur le passé et au chaos d'un mondialisme débridé, il faut inventer une nouvelle synthèse entre l'impératif identitaire et les contraintes de la mondialisation.
Suite  >>  

Du tac au tac
Un film ? Braveheart, Le Guépard ou Matrix.

Un livre ? Le Rivage des Syrtes, de Julien Gracq, Vol de nuit, de Saint-Exupéry, ou Guerre et Paix, de Tolstoï.

Un héros de roman ? Fabrice del Dongo dans la Chartreuse de Parme

Une activité sportive ? La randonnée pédestre.

Une collection ? Les livres anciens.

Un parfum d'enfance ? La lavande.

Un autre métier qui vous aurait passionné ? Metteur en scène de cinéma.

Un pays étranger ? La Belgique pour y avoir vécu dans mon enfance et l'Italie pour être le joyau de notre civilisation.
Suite  >>  



   www.Bruno-Megret.com > Côté privé   Remonter en haut de page