Accueil   Réflexions d'actu   Lu, vu, entendu   Côté Privé   Côté public   Tout savoir   Écrits 
     
A la une
 Qui est Bruno Mégret
 Son parcours politique
 Ses options de A à Z
 Son autobiographie
 Ses ouvrages
 Découvrez le site du MNR

  Contacter Bruno Mégret

La Formation
L'enfance
Je suis né en 1949, à Paris. De mon enfance, je ne garde que de bons souvenirs. Ce fut une enfance heureuse, riche en expériences et en ouvertures. Mon père était haut fonctionnaire, conseiller d'État, ma mère universitaire. L'un et l'autre, issus de la classe moyenne, professaient des idées de droite classique, sans engagement partisan. Mon plus jeune âge, je le passe à Saint-Germain-en-Laye, une ville des Yvelines enracinée dans l'histoire de France, et je commence mes études à l'école communale, l'école de la république, avec, à l'époque encore, les blouses grises et le souci de l'excellence.
Suite  >>  

L'engagement
Le service de l'État
Peut-être est-ce par mon père, qui était l'archétype du grand serviteur de l'État, que j'ai, de tout temps, ressenti cette aspiration au service public et à l'engagement pour la grandeur de la France. C'est pourquoi j'ai choisi de faire Polytechnique et de m'engager dans la haute fonction publique. Mais c'est aussi pourquoi j'ai toujours eu, dès mon plus jeune âge, la vocation de l'engagement politique qui devrait être, à mon avis, la plus haute façon de servir la nation. Pour autant, je n'ai pas éprouvé le besoin de m'engager lorsque j'étais étudiant. Contrairement à beaucoup, je n'ai jamais été attiré par les engagements activistes et je ne suis jamais entré dans un groupe d'extrême-droite.
Suite  >>  

L'expérience
La députation
Pour les élections de 1986, le Front national m'investit dans le département de l'Isère. Je n'y avais pas d'attache, mais je m'y engage totalement et, après une campagne harassante sur le terrain, je suis élu député. Au mois de mars, j'entre à l'Assemblée nationale, pour constituer avec trente-quatre autres élus le groupe Front national-Rassemblement national dont je deviens vice-président.
Suite  >>  

L'espoir
Le Mouvement national républicain
Au lendemain du congrès de Marignane, c'est un nouveau mouvement, le MNR, qu'il me faut mettre sur pied et cela sans aucun moyen. C'est pourtant ce qui est réalisé en un temps record. Un état-major national est constitué. Les fédérations départementales recomposées et tout l'appareil d'un grand mouvement politique remis en place. Et, aussitôt, il faut se lancer dans la campagne pour les élections européennes.
Suite  >>  

En résumé
La biographie résumée
Né le 4 avril 1949, ancien élève de l'École Polytechnique (X 69), diplômé de l'École nationale des ponts et chaussées, Master of Science de l'université de Berkeley (Californie), Bruno Mégret est ingénieur des Ponts et Chaussées.
Diplômé des Hautes Études de la Défense nationale, capitaine de réserve de l'Arme Blindée Cavalerie, Bruno Mégret a effectué trois années d'activité militaire, dont l'école de Saumur et un stage commando à Quellern (1969 à 1973).
Suite  >>  


   www.Bruno-Megret.com > Côté public   Remonter en haut de page