Accueil   Réflexions d'actu   Lu, vu, entendu   Côté Privé   Côté public   Tout savoir   Écrits 
     
A la une
 Qui est Bruno Mégret
 Son parcours politique
 Ses options de A à Z
 Son autobiographie
 Ses ouvrages
 Découvrez le site du MNR

  Contacter Bruno Mégret

Conférence, le 06/10/1990
Le nouveau débat idéologique.
La seconde guerre mondiale est-elle terminée ?


C'est l'ensemble du système de pouvoir construit au lendemain de la guerre qui est actuellement malade. Et ma conviction est qu'il sera progressivement ou brutalement destitué dans ses prérogatives, dans ses convictions idéologiques et dans ses instruments de domination. Le monde issu de la seconde guerre mondiale est en train de vaciller sur ses bases. Le système de pouvoir qui a prévalu jusqu'à présent est en train de céder la place à un nouveau système. Au plan géopolitique, l'affrontement Est-Ouest, communisme contre-capitalisme va s'estomper devant la montée des antagonismes Nord-Sud, civilisation contre civilisation. Au plan doctrinal, le débat marxisme contre libéralisme va passer au second plan derrière le débat mondialisme contre patriotisme. Au plan politique, l'ancienne organisation PS-PC contre RPR-UDF va déboucher sur une nouvelle donne.
Suite  >>  

Conférence, le 10/02/1990
Enracinement et régions.
Repenser l'organisation territoriale de la France


La notion d'enracinement est une dimension essentielle de l'épanouissement humain. L'attachement des hommes, et des communautés qu'ils constituent, à leur sol est un facteur d'équilibre et d'harmonie. Mon projet politique est largement guidé par cette réalité essentielle. Tout ce qui permet l'enracinement est bon. Tout ce qui va dans le sens du déracinement est mauvais. À cet égard, il est évident que les régions et les collectivités territoriales constituent un enjeu majeur. En concevant les régions comme des entités autant culturelles et historiques, qu'économiques et géographiques, il est possible à travers elles, de renouer avec la tradition de nos provinces et de leur faire jouer un rôle nouveau au service du réenracinement culturel et historique des Français.
Suite  >>  

Conférence, le 21/11/1987
Le combat culturel.
La culture comme colonne vertébrale de la nation.


La culture est ce qui compte le plus pour donner à un peuple son identité, c'est elle qui lui donne une âme. C'est elle qui fait que nous ne sommes pas une simple masse d'individus mais une authentique communauté. La culture est en réalité l'armature de la société, la colonne vertébrale sans laquelle tout s'effondre. Voilà pourquoi la culture est le plus formidable des enjeux politiques. Il l'est d'autant plus que notre culture est soumise à des agressions considérables et que la politique nous commande de réagir. Il faut donc engager le combat culturel en s'adossant à notre civilisation européenne, la civilisation la plus formidable qu'aient jamais produite les hommes sur cette terre, la civilisation qui a découvert le monde sans jamais être découverte, qui a inventé la liberté et la science.
Suite  >>  

1 2 3 4 5 6 7

  Du pouvoir pour le pouvoir
  Immigration : pas de fatalité !
  Une stratégie pour la France
  La civilisation, le nouvel enjeu
  L’Europe première puissance
  Relever le défi de l'Islam
  Napoléon Bonaparte
  Science et culture
  Économie et nation
  L'anniversaire de Clovis
  Préférence européenne
  L'impératif de recherche
  Civilisation contre barbarie
  Indépendance et puissance
  Menaces en Méditerranée
  Le nouveau débat idéologique
  Enracinement et régions
  Le combat culturel
  De Gaulle aujourd'hui
  Droits et devoirs


   www.Bruno-Megret.com > Écrits > Conférences Remonter en haut de page