Accueil   Réflexions d'actu   Lu, vu, entendu   Côté Privé   Côté public   Tout savoir   Écrits 
     
A la une
 Qui est Bruno Mégret
 Son parcours politique
 Ses options de A à Z
 Son autobiographie
 Ses ouvrages
 Découvrez le site du MNR

  Contacter Bruno Mégret

Conférence, le 23/09/2001
Napoléon Bonaparte.
La synthèse entre les principes républicains et les valeurs monarchiques


Parmi toutes ses facettes, Napoléon est aussi l'homme qui aura su réaliser la synthèse entre la république et la monarchie. Il aura continué la Révolution en ne pérennisant que ses aspects les plus positifs et il aura dans le même temps rétabli le système monarchique en remettant en vigueur ce qu'il y avait de plus bénéfique dans l'Ancien Régime. Il a ainsi accompli une œuvre politique de synthèse qui a permis à la France de sortir grandie de la Révolution et dont la démarche doit nous inspirer pour relever les défis d'aujourd'hui.
Suite  >>  

Conférence, le 02/09/1997
Science et culture.
Les techniques conduisent-elles inéluctablement au déracinement ?


La science va-t-elle servir ou détruire notre culture et donc notre identité? Le progrès technologique sonne-t-il le glas des peuples? Quand on approfondit la réflexion, rien ne permet de l'affirmer, bien au contraire! Car le problème du déracinement n'est pas d'ordre technologique mais d'ordre culturel. La perte de notre identité nous vient principalement de l'impuissance de notre peuple et de sa faiblesse. Faiblesse qui est d'abord et avant tout psychologique. Nous n'avons donc rien à redouter du progrès technologique d'autant qu'il est par essence d'origine européenne et que nous sommes les mieux placés pour le maîtriser et l'utiliser à notre profit. Il suffit donc de rendre à notre peuple la conscience de son destin exceptionnel pour que la technique et la science cessent d'être des instruments de destruction de son identité pour redevenir à son service des outils d'enracinement et de rayonnement.
Suite  >>  

Conférence, le 15/12/1996
Économie et nation.
Le modèle, les principes et la stratégie d'une nouvelle politique économique


Depuis des années, les dirigeants de l'établissement, incapables de peser sur la réalité, laissent se développer le chômage, la précarité et la misère quand ils ne favorisent pas la baisse du pouvoir d'achat ou la destruction de notre appareil de production. Or plus la situation se détériore, plus ils s'entêtent dans leurs erreurs, expliquant aux Français qu'il n'y a pas d'autres politiques possibles et que personne ne pourrait faire mieux. Ils se comportent comme ce conducteur fou qui voyant son véhicule quitter la route et foncer contre un mur, ne trouverait rien d'autre à faire que d'appuyer sur l'accélérateur. C'est pourquoi, je m’oppose à la politique du pouvoir et propose une autre voie, fondée à la fois sur une autre conception de l'organisation économique et sociale et sur une autre politique économique, c'est donc à la fois ce modèle et cette stratégie économique, que je voudrais présenter maintenant.
Suite  >>  

1 2 3 4 5 6 7

  Du pouvoir pour le pouvoir
  Immigration : pas de fatalité !
  Une stratégie pour la France
  La civilisation, le nouvel enjeu
  L’Europe première puissance
  Relever le défi de l'Islam
  Napoléon Bonaparte
  Science et culture
  Économie et nation
  L'anniversaire de Clovis
  Préférence européenne
  L'impératif de recherche
  Civilisation contre barbarie
  Indépendance et puissance
  Menaces en Méditerranée
  Le nouveau débat idéologique
  Enracinement et régions
  Le combat culturel
  De Gaulle aujourd'hui
  Droits et devoirs


   www.Bruno-Megret.com > Écrits > Conférences Remonter en haut de page