Accueil   Réflexions d'actu   Lu, vu, entendu   Côté Privé   Côté public   Tout savoir   Écrits 
     
A la une
 Qui est Bruno Mégret
 Son parcours politique
 Ses options de A à Z
 Son autobiographie
 Ses ouvrages
 Découvrez le site du MNR

  Contacter Bruno Mégret

De A à Z, le 23/09/2003
RACISME

Vous défendez la France et l’Europe, vous attachez beaucoup d’importance à la notion d’identité. Vous êtes contre l’immigration. Vous ou vos amis êtes fréquemment traités de racistes par vos adversaires. Est-ce qu’au fond cette accusation n’est pas fondée ? Êtes-vous raciste ?

Non, bien sûr, je ne le suis pas. Et je trouve particulièrement pénible que cette question revienne si souvent dans les débats publics. Car je sais que les Français ne le sont pas non plus. Sauf si l’on procède à un amalgame entre la nationalité et la race, entre le patriotisme et le racisme, il n’y a pas de racisme en France. Ceci dit, le racisme, le vrai, celui qui se traduit par des manifestations déclarées de haine et de violence envers une personne pour le seul fait de sa race, je le condamne, bien sûr, d’où qu’il vienne.
Suite  >>  

De A à Z, le 23/09/2003
RÉPUBLIQUE

Vos adversaires vous accusent souvent de menacer la république et de mettre en cause ses valeurs. Par ailleurs, le mouvement que vous avez fondé porte le nom de Mouvement national républicain. Alors, qu’en est-il, êtes-vous ou n’êtes-vous pas républicain ?

Je suis républicain comme peut l’être un homme attaché à ses traditions. Je crois en effet que la république et ses principes sont aujourd’hui, dans la période ô combien troublée que nous traversons, le môle de stabilité indispensable pour éviter que le navire déjà fortement secoué par la tempête ne dérive et ne se brise.
Suite  >>  

De A à Z, le 23/09/2003
SOCIAL

Vous vous présentez comme un homme de droite. Vous êtes partisan d’une réelle libéralisation de l’économie. En même temps, vous prétendez défendre les Français et notamment les plus modestes. Comment conciliez-vous ces deux prétentions ? Que faites-vous de l’impératif social ?

Je crois profondément que la préoccupation sociale n’est pas l’apanage de la gauche. Il est vrai qu’elle n’est pas, par ailleurs, la préoccupation d’une certaine droite économiste et capitaliste mais je considère que la vraie droite, celle que j’incarne, est une droite populaire et sociale qui s’attache d’abord à défendre les intérêts de notre peuple.
Suite  >>  

1 2 3 4 5 6 7

  Civilisation
  Communautarisme
  Droite
  État
  États-Unis
  Europe
  Extrême-droite
  Femmes
  Gauche
  Immigration
  Islam
  Israël
  Libéralisme
  Mondialisation
  Nation
  Racisme
  République
  Social
  Turquie


   www.Bruno-Megret.com > Tout savoir > De A à Z Remonter en haut de page