Accueil   Réflexions d'actu   Lu, vu, entendu   Côté Privé   Côté public   Tout savoir   Écrits 
     
A la une
 Qui est Bruno Mégret
 Son parcours politique
 Ses options de A à Z
 Son autobiographie
 Ses ouvrages
 Découvrez le site du MNR

  Contacter Bruno Mégret

Troisième partie : Pour l'avenir du peuple français

Ecole (mesures n°44 à 86)

 Valeurs (n° 1 à 18)
 Culture (n° 19 à 43)
 Ecole (n° 44 à 86)
 Environnement (n° 87 à 132)
 Immigration (n° 133 à 172)
 Diplomatie (n° 173 à 194)
 Europe (n° 195 à 218)
 Défense (n° 219 à 241)
 Sécurité (n° 242 à 272)
 Justice (n° 273 à 298)
 Etat (n° 299 à 312)
 Provinces (n° 313 à 330)
 République (n° 331 à 366)
 Economie (n° 367 à 402)
 Fiscalité (n° 403 à 422)
 Agriculture (n° 423 à 454)
 Emploi (n° 455 à 473)
 Fraternité (n° 474 à 497)
 Protection sociale (n° 498 à 517)
 Santé (n° 518 à 541)
 Famille (n° 542 à 562)

ECOLE

LA LIBERTÉ POUR L'ÉCOLE

044. Centrer l'école sur sa mission d'instruction et de transmission du savoir, l'éducation proprement dite devant rester l'apanage des familles.
045. Assurer aux parents le libre choix de l'éducation de leurs enfants car c'est à eux et non à l'État que revient cette responsabilité essentielle.
046. Rompre avec le pédagogisme qui transforme les enseignants en animateurs et prive les élèves des connaissances et de la formation qu'ils doivent recevoir.
047. Donner plus d'autonomie aux établissements scolaires afin qu'étant responsables de leurs résultats, ils soient encouragés à faire toujours mieux.
048. Abandonner la carte scolaire qui entrave le libre choix de l'établissement par les parents.
049. Introduire entre les écoles une saine émulation qui pousse à l'amélioration de la qualité des enseignements.
050. Instaurer le chèque scolaire pour financer l'école privée sans discrimination par rapport à l'école publique.
051. Abroger la loi Falloux afin de pouvoir subventionner les établissements du privé comme ceux du public.
052. Supprimer les zones d'éducation prioritaires qui, en favorisant les classes à forte proportion d'immigrés, sont contraires au principe d'unité de la république.

UNE SCOLARITÉ POUR CHACUN

053. Abolir le collège unique qui pénalise les meilleurs sans éviter pour autant l'échec scolaire.
054. Délaisser l'objectif démagogique des 80 p. cent de bacheliers par classe d'âge qui conduit à la dévalorisation du baccalauréat.
055. Diversifier les cursus secondaires de sorte que chacun puisse suivre une voie correspondant à ses goûts et à ses capacités.
056. Créer des classes de fin d'études primaires afin de mettre à niveau les élèves ne possédant pas les savoirs fondamentaux.
057. Développer les filières d'enseignement professionnel en offrant aux élèves la possibilité d'y accéder à la fin des études primaires comme à la sortie du collège.
058. Instaurer les études professionnelles en alternance pour que cette filière bénéficie du prestige et de l'attrait que méritent les métiers manuels.
059. Doter les apprentis d'un statut scolaire dans le cadre des études en alternance afin qu'ils bénéficient de cours de formation générale et ne se trouvent pas rejetés du système scolaire.
060. Sanctionner chaque sortie de cycle par un diplôme, certificat, brevet ou baccalauréat pour que tous les élèves, quel que soit leur niveau, puissent être pourvus d'un titre scolaire.

L'ÉCOLE DU SAVOIR

061. Fixer pour objectif à l'école primaire d'apprendre à lire, écrire et compter, objectif qui, bien qu'essentiel, n'est plus atteint aujourd'hui par tous les élèves.
062. Assigner à l'enseignement secondaire la mission de transmettre des savoirs et de former l'intelligence, mission indispensable pour préparer les cadres de notre pays.
063. Mettre à l'honneur le goût de l'effort à l'école sans lequel il n'y a pas d'apprentissage possible.
064. Multiplier les notations, classements et prix afin de récompenser l'effort et le talent.
065. Asseoir l'orientation scolaire sur les capacités réelles des élèves et sur les résultats qu'ils obtiennent selon des critères objectifs de sélection.
066. Valoriser l'instruction morale et civique en la débarrassant des lubies idéologiques qui en font aujourd'hui un moyen d'endoctrinement.
067. Permettre une pratique continue du sport de la maternelle à l'université en application du précepte "un esprit sain dans un corps sain".

L'ÉCOLE DE LA NATION

068. Garantir la neutralité de l'enseignement public car l'école doit être un lieu de transmission du savoir et non d'embrigadement idéologique.
069. Refuser tout signe religieux ostentatoire au sein de l'école d'État, qu'il soit vestimentaire, alimentaire ou d'ordre éducatif, conformément au principe républicain de laïcité de l'école publique.
070. Limiter le nombre d'immigrés par classe pour que les élèves français ne soient pas pénalisés dans leurs études et qu'ils soient instruits dans un environnement conforme à leur civilisation.
071. Donner à l'école une mission de transmission de notre héritage culturel de façon à réenraciner les jeunes Français dans leur identité.
072. Mettre à l'honneur l'enseignement de l'histoire, de la géographie, de la littérature et des arts, principales disciplines par lesquelles les élèves peuvent s'imprégner de la culture française.

L'EXCELLENCE POUR LES UNIVERSITÉS

073. Accorder aux universités une réelle autonomie garante de la qualité des enseignements et de l'amélioration permanente du niveau d'études.
074. Autoriser les universités à recruter les étudiants en fonction de leurs capacités afin d'éviter leur sélection par la file d'attente ou le piston et d'empêcher leur échec massif au cours du premier cycle universitaire.
075. Mieux associer l'entreprise à l'université pour améliorer la synergie entre le monde du savoir et celui de l'économie.
076. Conforter les grandes écoles et leurs classes préparatoires afin de garantir l'excellence du système d'études supérieures français.
077. Centrer le CNRS sur sa vocation originelle de gestion et d'exploitation des grands équipements de recherche.
078. Assouplir le fonctionnement des petites unités de recherche par une plus grande autonomie et par la création de liens nouveaux avec l'université et le monde économique.

SOUTIEN AUX PROFESSEURS

079. Améliorer la condition matérielle des professeurs dont l'utilité pour la communauté nationale doit être reconnue.
080. Aider les enseignants à retrouver leur prestige, fondé sur le respect dû à ceux qui savent par ceux qui apprennent.
081. Confier à l'université la formation des professeurs en supprimant les Instituts universitaires de formation des maîtres.
082. Dissoudre l'Institut national de recherche pédagogique, responsable de nombreuses dérives pédagogiques de nature idéologique.

SÉCURITÉ À L'ÉCOLE

083. Pratiquer la tolérance zéro dans les établissements scolaires, seule méthode pour y ramener la sécurité.
084. Assurer l'autorité des enseignants en veillant à ce qu'ils soient soutenus par leur hiérarchie et que ceux qui leur manquent de respect soient sanctionnés.
085. Faire respecter les règles de discipline à l'école au moyen de sanctions à l'encontre de ceux qui les enfreignent.
086. Expulser les élèves fauteurs de troubles en les regroupant dans des établissements spécialisés.



   La France à l'endroit
   Le Chagrin et l'espérance
   La Nouvelle Europe
   La Troisième voie
   L'Alternative Nationale
   La Flamme

   www.Bruno-Megret.com > Ecrits > Ouvrages Remonter en haut de page