Accueil   Réflexions d'actu   Lu, vu, entendu   Côté Privé   Côté public   Tout savoir   Écrits 
     
A la une
 Qui est Bruno Mégret
 Son parcours politique
 Ses options de A à Z
 Son autobiographie
 Ses ouvrages
 Découvrez le site du MNR

  Contacter Bruno Mégret

Troisième partie : Pour l'avenir du peuple français

Fiscalité (mesures n° 403 à 422)

 Valeurs (n° 1 à 18)
 Culture (n° 19 à 43)
 Ecole (n° 44 à 86)
 Environnement (n° 87 à 132)
 Immigration (n° 133 à 172)
 Diplomatie (n° 173 à 194)
 Europe (n° 195 à 218)
 Défense (n° 219 à 241)
 Sécurité (n° 242 à 272)
 Justice (n° 273 à 298)
 Etat (n° 299 à 312)
 Provinces (n° 313 à 330)
 République (n° 331 à 366)
 Economie (n° 367 à 402)
 Fiscalité (n° 403 à 422)
 Agriculture (n° 423 à 454)
 Emploi (n° 455 à 473)
 Fraternité (n° 474 à 497)
 Protection sociale (n° 498 à 517)
 Santé (n° 518 à 541)
 Famille (n° 542 à 562)

FISCALITE

RÉDUIRE LES CHARGES ET LES IMPÔTS

403. Simplifier le système fiscal par la suppression de 500 taxes et impôts.
404. Abroger la redevance audio-visuelle aujourd'hui obsolète en raison de la diversification du système audio-visuel.
405. Réduire les droits de mutation au niveau qui est le leur dans la plupart des pays européens.
406. Baisser les prélèvements sur les carburants qui représentent aujourd'hui un véritable racket pour les automobilistes.
407. Diminuer les taux de TVA pour alléger les prélèvements aujourd'hui excessifs sur la consommation.
408. Abolir les droits de succession en ligne directe pour permettre aux parents de transmettre à leurs enfants l'intégralité de leur patrimoine.
409. Supprimer l'impôt sur le revenu et les quatre impôts locaux, aujourd'hui archaïques, injustes et complexes, et les remplacer par une taxe nationale.

MODERNISER LA FISCALITÉ

410. Créer une taxe nationale à taux faibles mais progressifs, assise sur l'ensemble des revenus et prélevée à la source pour alimenter à la fois le budget de l'État et celui des collectivités locales.
411. Assurer l'autonomie fiscale des collectivités locales en leur permettant de voter librement un complément de la taxe nationale.
412. Maintenir la TVA, impôt moderne qui ne pénalise pas les exportations et taxe les importations.
413. Instaurer une taxe sur le chiffre d'affaires des grandes surfaces afin de rétablir un minimum d'équilibre dans la concurrence avec le petit commerce par ailleurs indispensable à la qualité de la vie.

RÉDUIRE LES DÉPENSES PUBLIQUES

414. Fixer l'objectif de réduire les prélèvements obligatoires de 500 milliards de francs en sept années.
415. Faire passer le taux des prélèvements obligatoires sous la barre des 40 % du PIB afin de libérer la société du poids de l'étatisme.
416. Bloquer tous les budgets en francs courants afin de créer une dynamique de baisse des crédits publics.
417. Réduire le poids de l'administration en limitant le nombre et l'importance des services et en cessant de remplacer tous les fonctionnaires qui partent à la retraite.

MULTIPLIER LES ECONOMIES BUDGETAIRES

418. Renoncer à subventionner les entreprises et les associations, car cette méthode coûte très cher à l'état sans apporter de réels avantages à l'économie ou à la population.
419. Abandonner les pseudo-aides à l'emploi inutiles et coûteuses.
420. Appliquer la préférence nationale pour les aides sociales, afin de réaliser, parallèlement à la lutte contre l'immigration, des économies considérables sur les budgets publics.
421. Supprimer la politique de la Ville qui engloutit chaque année des milliards sans pour autant atteindre ses objectifs.
422. Rompre avec le mythe de la redistribution sociale qui ne contribue pas à la justice sociale et alourdit fortement les dépenses publiques.



   La France à l'endroit
   Le Chagrin et l'espérance
   La Nouvelle Europe
   La Troisième voie
   L'Alternative Nationale
   La Flamme

   www.Bruno-Megret.com > Ecrits > Ouvrages Remonter en haut de page