Accueil   Réflexions d'actu   Lu, vu, entendu   Côté Privé   Côté public   Tout savoir   Écrits 
     
A la une
 Qui est Bruno Mégret
 Son parcours politique
 Ses options de A à Z
 Son autobiographie
 Ses ouvrages
 Découvrez le site du MNR

  Contacter Bruno Mégret

Troisième partie : Pour l'avenir du peuple français

Provinces (mesures n° 313 à 330)

 Valeurs (n° 1 à 18)
 Culture (n° 19 à 43)
 Ecole (n° 44 à 86)
 Environnement (n° 87 à 132)
 Immigration (n° 133 à 172)
 Diplomatie (n° 173 à 194)
 Europe (n° 195 à 218)
 Défense (n° 219 à 241)
 Sécurité (n° 242 à 272)
 Justice (n° 273 à 298)
 Etat (n° 299 à 312)
 Provinces (n° 313 à 330)
 République (n° 331 à 366)
 Economie (n° 367 à 402)
 Fiscalité (n° 403 à 422)
 Agriculture (n° 423 à 454)
 Emploi (n° 455 à 473)
 Fraternité (n° 474 à 497)
 Protection sociale (n° 498 à 517)
 Santé (n° 518 à 541)
 Famille (n° 542 à 562)

PROVINCES

POUR DES COLLECTIVITÉS ENRACINEES

313. Refuser l'Europe des régions voulue par les mondialistes pour détruire la nation.
314. Garantir l'unité de la nation et de la république, gage de la pérennité de la France.
315. Conforter le français comme seule langue nationale et donc comme seule langue susceptible d'être enseignée de façon obligatoire sur le territoire national.
316. S'opposer à l'autonomie des régions qui, en démantelant le pouvoir législatif, compromettrait l'unité de la nation, la souveraineté du peuple et l'indivisibilité de la république.
317. Développer la décentralisation qui, dans le cadre de la nation et dans le respect de son unité, permet de rapprocher les décisions des citoyens.
318. Fortifier les identités provinciales qui contribuent à la richesse de notre pays.
319. Raviver nos traditions en encourageant les coutumes et particularités dans les pays ou les terroirs.
320. Valoriser les langues régionales porteuses de la diversité de l'identité nationale.

POUR DES COLLECTIVITÉS DECENTRALISEES

321. Maintenir les communes qui sont enracinées dans l'histoire et sont le mieux placées pour assurer les services de proximité.
322. Créer des pays se substituant dans les zones rurales aux structures de coopération intercommunale de nature technocratique et antidémocratique.
323. Créer des villes en regroupant les communes d'une même agglomération pour remplacer toutes les structures actuelles de coopération intercommunale.
324. Supprimer les départements et les régions qui se trouvent aujourd'hui en concurrence et dont les frontières ne correspondent pas aux réalités historiques ou économiques de notre pays.
325. Instituer une quarantaine de provinces correspondant le plus possible aux héritages historiques et aux sentiments d'appartenance ressentis par nos compatriotes.
326. Pourvoir les pays, les villes et les provinces d'un statut de collectivité territoriale de plein exercice avec une assemblée et un exécutif élus au suffrage universel direct.
327. Remplacer les actuels impôts locaux par une fraction de la taxe nationale assise sur tous les revenus des résidents selon des taux votés par les collectivités concernées.
328. Assurer l'autonomie fiscale des collectivités pour responsabiliser leurs élus et éviter les gaspillages.
329. Doter chaque collectivité de compétences exclusives de telle sorte que chacune puisse agir souverainement dans son domaine de responsabilité sans dépendre des autres.
330. Supprimer les financements croisés entre collectivités en permettant à chacune d'elles de financer les projets relevant de sa compétence sans avoir recours à des subventions venues d'autres collectivités.



   La France à l'endroit
   Le Chagrin et l'espérance
   La Nouvelle Europe
   La Troisième voie
   L'Alternative Nationale
   La Flamme

   www.Bruno-Megret.com > Ecrits > Ouvrages Remonter en haut de page